Si vous aviez une petite connaissance en couture, vous aviez surement déjà entendu le mot surjeteuse et ses fonctions. Pour ce qui ne le connait pas, une surjeteuse est un modèle de machine à coudre. Pour vous aider à choisir le modèle qu’il vous faut, voici un guide d’achat d’une machine surjeteuse qu’elle soit neuve ou occasion.

Meilleurs modèles de surjeteuse

Qu’est-ce qu’une surjeteuse ?

Une surjeteuse se différencie de la machine à coudre traditionnelle par le nombre de bobines de fil. En effet, une machine traditionnelle ne possède qu’une seule bobine, mais la surjeteuse en possède 3 ou 4 qui fonctionne en même temps. De ce fait, la machine vous permet de réaliser des points de couture avec de nombreux fils au même moment. Pour la réalisation des bordures remarquables sur les bords de vos tissus, il convient d’utiliser cette machine. Le rôle de cet appareil est de piquer, découper et surfiler tout le tissu qui se superpose en même temps. La machine est fortement utilisée dans le domaine de la confection. Tous les vêtements de qualité ont des bordures réalisées par l’appareil, tout comme les draps, les rideaux et les lingeries d’ailleurs.

Les avantages et les inconvénients d’une surjeteuse

Si vous ne faites que des bordures, l’appareil est vraiment la machine qu’il vous faut. En effet, la surjeteuse vous permet d’économiser le temps de couture tout en réalisant des travaux nets, précis et propres. De plus, la machine est compatible à tous types de tissus, qu’ils soient délicats comme le satin, la soie et la mousseline ou épais comme les tissus des rideaux. Les seuls inconvénients, ce modèle de machine consomme une bonne quantité de fils par rapport à la machine à coudre traditionnelle, du fait qu’elle fonctionne avec plusieurs bobines. De plus, la machine se casse rapidement lorsque vous utilisez des fils à coudre bon marché. Ainsi, pour la réalisation de coutures impeccable, il convient de choisir des fils de bonne qualité, et c’est plus couteux. Sachez également qu’une surjeteuse exige un nettoyage régulier, car elle produit une quantité de fils considérable et de tissus en masse. Certains modèles de surjeteuse professionnelle sont équipés d’un équipement comportant une brosse de nettoyage.

Les différents modèles de surjeteuse

Il existe plusieurs modèles de surjeteuse sur le marché. Le prix varie selon la marque, le nombre de bobines et ses fonctions. Certains modèles comme celui de la marque brother ou singer disposent de 2 jusqu’à 5 bobines qui fonctionnent en même temps. Les modèles à 2, 3 et 4 bobines sont les plus pratiques. En effet, ils disposent de petits systèmes d’automatisations intéressantes pour une couture de qualité comme la surjeteuse enfilage automatique de la marque pfaff. Pour un modèle pas cher de surjeteuse automatique, vous pourrez choisir le modèle liddle de cette marque. D’autres modèles de surjeteuse sont beaucoup plus sophistiqués tels que la surjeteuse recouvreuse. Cette dernière combine deux fonctionnalités sur un même appareil. L’utilisation de cette machine vous permet un gain de place surtout si vous travaillez dans de petits espaces. En effet, une seule machine peut réaliser le travail d’une surjeteuse et d’une recouvreuse. Vous ferez également de l’économie de budget en optant pour ce modèle de surjeteuse à fonction combiné.

A quoi sert une surjeteuse ?

Un surjeteuse est un type spécialisé de machine à coudre qui produit des points de surjet à coudre sur un ou deux morceaux de tissu. Dans la plupart des cas, les surjeteuses sont utilisées pour les bordures, les ourlets ou les coutures. De plus, les machines à coudre surjeteuses qui sont livrées avec des lames intégrées coupent également l’excès de tissu le long des bords pour éviter l’effilochage. De telles machines sont communément appelées « surjeteuses » en Amérique du Nord.

La plupart des machines à coudre peuvent créer un point noué pour entourer le surplus de couture ou finir les bords du tissu. Cependant, un surjeteur utilise des boucles pour alimenter plusieurs cônes de fil plutôt qu’une bobine, ce qui est le cas avec les machines à coudre conventionnelles qui ont une capacité de point noué.

Types de points de surjet et leurs applications

Les points de surjet peuvent utiliser entre 2 et 5 bobines de fil simultanément. Ainsi, la façon la plus simple de classer ces motifs de points est le nombre de fils utilisés. Chacune de ces formations de fils a des avantages et des utilisations uniques, tels que décrits ci-dessous :

Point de surjet à fil simple/1-fil

Ce point est surtout utilisé pour la couture bout à bout ou la couture bout à bout de pièces pour l’ennoblissement textile.

Point de surjet à double fil/2 fils

Commun à presque toutes les machines à coudre surjeteuses, le point de surjet à 2 fils a de nombreuses utilisations. Il aide à la couture et au bordage des tissus tissés, à l’attachement de l’élastique et de la dentelle à la lingerie, à la couture des coutures flatlock, à la finition des bords des coutures ou à l’ourlet en général.

Point de surjet à trois fils/3 fils

Le point de surjet à triple fil est un choix populaire pour les bordures décoratives. Comme le point de surjet à 2 fils, ce motif de point aide également à coudre les vêtements tricotés ou tissés ainsi qu’à finir les bords du tissu. Le motif de surjet à 3 fils est également un excellent point pour coudre des pintucks et créer des ourlets roulés étroits.

Point de surjet à 4 fils

Si vous voulez sertir des zones très sollicitées, le modèle de surjet à 4 fils est le meilleur choix. Ce surjet imite un point de sécurité en force tout en conservant sa flexibilité. C’est aussi bon pour les bordures et les finitions décoratives.

Surjet à 5 fils / point de sécurité

Les surjeteuses plus chères ont la capacité de coudre un point de sécurité à 5 fils. Le point de sécurité est une combinaison d’un point de chaînette à 2 fils et d’un surjet à 3 fils. Il crée une couture solide pour les tissus lourds tels que le denim et le tissu éponge. Les surjeteuses qui offrent un point de sécurité à 5 fils éliminent le besoin de renforcer la couture avec un point droit supplémentaire d’une machine à coudre conventionnelle.

La plupart des surjeteuses, sinon toutes, offrent la possibilité de varier la largeur et la densité de point. Vous pouvez également ajouter des variations dans les types de points si votre machine dispose d’une fonction d’avance différentielle réglable. Par exemple, l’utilisation d’une alimentation extra-rapide crée un effet de « feuille de laitue » ou de vague sur les bords du tissu.

Autres utilisations d’une machine à coudre surjeteuse

Une machine à coudre surjeteuse ne se contente pas de coudre deux couches de vêtements avec un point de surjet, de couper le bord du tissu pour arrêter l’effilochage et de donner cette finition professionnelle à vos projets de couture. Il peut également remplir une variété d’autres fonctions.

Par exemple, les unités supérieures ont la possibilité de créer un point de recouvrement. Ce point de dessus à double aiguille est surtout cousu sur les poignets pour couvrir les coutures et les bords bruts. Sans aucun doute, il est possible de créer un point de recouvrement à l’aide d’une machine à coudre ordinaire à double usage. Cependant, la couture n’aura pas la même capacité d’étirement qu’un surjeteuse/surjeteuse.

En parlant d’étirement, les surjeteuses créent un motif de points qui permet un étirement incroyable. Par conséquent, les points de surjet sont très utiles pour attacher des tissus élastiques ou pour coudre des tricots.

Selon la marque et le modèle, les surjeteuses peuvent aider à créer des points flatlock, des bordures décoratives, des ourlets roulés et d’autres garnitures ou embellissements. D’autres surjeteuses aident même à ajouter des perles, des paillettes, des lacets ou des cordons.

Faut-il acheter une surjeteuse ?

L’achat d’un surjeteur ou non dépend de vos besoins particuliers en matière de couture. Si vous cousez seulement à l’occasion lorsque le besoin de réparer des vêtements se fait sentir, alors une telle machine ne vaudrait probablement pas la peine car il existe plusieurs alternatives moins chères. Par exemple, certaines machines à coudre conventionnelles fonctionnent avec un accessoire de surjet pour coupe et ourlet. Sinon, d’autres points comme le point zigzag ou le point noué peuvent empêcher le tissu de s’effilocher s’ils sont cousus près du bord.

Cependant, si vous faites beaucoup de couture, un surjeteur vous sera utile. Voici quelques avantages et inconvénients à attendre de ce type de machine à coudre :

Avantages de la surjeteuse

  • Les surjeteuses créent un point de surjet sur les bords et coupent le surplus de couture en une seule étape. Ces machines sont aussi rapides. La plupart des unités cousent jusqu’à 1600 points par minute, ce qui est presque le double de la vitesse des machines à coudre ordinaires. En conséquence, un overlocker est un gain de temps réel.
  • Les surjeteuses offrent une finition professionnelle à vos projets de couture.
  • Ces machines sont excellentes pour fixer les élastiques.
  • Les surjeteuses offrent une fonctionnalité polyvalente. Une unité offrira des fonctions pour de nombreuses autres tâches de couture telles que les bordures décoratives et les ourlets roulés.

Inconvénients de la surjeteuse

  • Apprendre à enfiler un overlocker peut être un peu délicat. Cependant, cela devient plus facile avec le temps et la pratique.
  • Les surjeteuses ne sont pas des machines à coudre autonomes qui peuvent « tout faire ». Vous aurez toujours besoin d’utiliser une machine à coudre ordinaire pour surpiquer ou insérer des boutonnières et des fermetures éclair.
  • En plus de posséder une machine à coudre conventionnelle, l’achat d’un surjeteur peut sembler être une dépense supplémentaire.

En conclusion, il est important de noter qu’un surjeteur doit être utilisé avec une machine à coudre ordinaire et non à sa place. La raison en est que la capacité des surjeteuses est quelque peu limitée par rapport aux machines à coudre conventionnelles.

Bien qu’avoir deux unités de couture séparées puisse sembler coûteux, posséder une machine à coudre surjeteuse peut s’avérer rentable si vous êtes un tailleur professionnel ou si vous travaillez sur des projets de construction de vêtements qui nécessitent une finition professionnelle.

Laisser un commentaire

Fermer le menu