Quand utiliser un masque chirurgical ?

  • Si vous êtes en bonne santé, vous ne devez porter un masque que si vous vous occupez d’une personne suspectée d’être atteinte d’une infection à CoV 2019.
  • Portez un masque si vous toussez ou éternuez.
  • Les masques ne sont efficaces que s’ils sont utilisés en combinaison avec un nettoyage fréquent des mains avec un produit de friction à base d’alcool ou du savon et de l’eau.
  • Si vous portez un masque, vous devez savoir comment l’utiliser et l’éliminer correctement.

Source : OMS
(Organisation Mondiale de la Santé)

Quand et comment porter un masque médical
pour se protéger contre le coronavirus ?

  • Avant de mettre un masque, nettoyez-vous les mains avec un désinfectant pour les mains à base d’alcool ou avec de l’eau et du savon.
  • Couvrez la bouche et le nez avec le masque et assurez-vous qu’il n’y a pas d’espace entre votre visage et le masque.
  • Évitez de toucher le masque pendant que vous l’utilisez ; si vous le faites, nettoyez-vous les mains avec un produit à base d’alcool ou du savon et de l’eau.
  • Remplacez le masque par un nouveau dès qu’il est humide et ne réutilisez pas les masques à usage unique.
  • Pour retirer le masque : enlevez-le par derrière (ne touchez pas le devant du masque) ; jetez-le immédiatement dans une poubelle fermée ; nettoyez-vous les mains avec un produit à base d’alcool ou du savon et de l’eau.

Source : OMS
(Organisation Mondiale de la Santé)

Éclaircissements sur les mythes autour du coronavirus

Le port d’un masque facial n’est certainement pas une garantie absolue de ne pas tomber malade – les virus peuvent également se transmettre par les yeux et de minuscules particules virales, appelées aérosols, peuvent pénétrer les masques. Cependant, les masques sont efficaces pour capturer les gouttelettes, qui sont une des principales voies de transmission du coronavirus, et certaines études ont estimé que la protection était environ cinq fois plus efficace que l’absence de barrière seule (bien que d’autres aient trouvé des niveaux d’efficacité plus faibles).

Si vous êtes susceptible d’être en contact étroit avec une personne infectée, un masque réduit le risque de transmission de la maladie. Si vous présentez des symptômes de coronavirus, ou si vous avez été diagnostiqué, le port d’un masque peut également protéger les autres. Les masques sont donc essentiels pour les travailleurs sociaux et de santé qui s’occupent des patients et sont également recommandés pour les membres de la famille qui doivent s’occuper d’une personne malade – dans l’idéal, le patient et le soignant devraient tous deux porter un masque.

Toutefois, les masques ne feront probablement pas de grande différence si vous vous promenez en ville ou si vous prenez le bus, de sorte qu’il n’est pas nécessaire d’acheter en gros une quantité énorme de masques.

Tous les virus accumulent des mutations au fil du temps et le virus qui cause le Covid-19 n’est pas différent. L’étendue des différentes souches d’un virus dépend de la sélection naturelle – les versions qui peuvent se propager le plus rapidement et se répliquer efficacement dans le corps seront les plus « réussies ». Cela ne signifie pas nécessairement qu’elles sont les plus dangereuses pour l’homme, car les virus qui tuent rapidement les gens ou les rendent si malades qu’ils en sont incapables sont moins susceptibles d’être transmis.

L’analyse génétique de 103 échantillons du virus, prélevés par des scientifiques chinois sur des patients à Wuhan et dans d’autres villes, suggère que deux souches principales sont apparues très tôt, désignées L et S. Bien que la souche L semble plus répandue que la souche S (environ 70% des échantillons appartiennent à la première), la branche S du virus s’est avérée être la version ancestrale.

L’équipe à l’origine de cette recherche a suggéré que cela pourrait indiquer que la souche L est plus « agressive », soit qu’elle se transmet plus facilement, soit qu’elle se réplique plus rapidement à l’intérieur du corps. Cependant, cette théorie est spéculative à ce stade – il n’y a pas encore eu de comparaisons directes pour voir si les personnes qui attrapent une version du virus sont plus susceptibles de la transmettre ou de souffrir de symptômes plus graves.

De nombreuses personnes qui contractent un coronavirus n’éprouveront rien de pire que les symptômes de la grippe saisonnière, mais le profil général de la maladie, y compris son taux de mortalité, semble plus grave. Au début d’une épidémie, le taux de mortalité apparent peut être surestimé si de nombreux cas bénins ne sont pas détectés. Mais Bruce Aylward, un expert de l’OMS, qui a dirigé une mission internationale en Chine pour se renseigner sur le virus et la réponse du pays, a déclaré que cela n’a pas été le cas avec Covid-19. Les preuves n’ont pas laissé entendre que nous ne voyions que la partie émergée de l’iceberg. Si des tests supplémentaires le confirment, cela pourrait signifier que les estimations actuelles d’un taux de mortalité d’environ 1 % sont exactes. Le Covid-19 serait donc environ dix fois plus mortel que la grippe saisonnière, qui, selon les estimations, tue entre 290 000 et 650 000 personnes par an dans le monde.

La plupart des personnes qui ne sont pas âgées et qui n’ont pas de problèmes de santé sous-jacents ne seront pas gravement malades à cause de Covid-19. Mais la maladie a toujours plus de chances de provoquer des symptômes respiratoires graves que la grippe saisonnière et il existe d’autres groupes à risque – les travailleurs de la santé, par exemple, sont plus vulnérables parce qu’ils sont susceptibles d’être plus exposés au virus. Les mesures prises par les jeunes gens en bonne santé, notamment le signalement des symptômes et le respect des consignes de quarantaine, joueront un rôle important dans la protection des plus vulnérables de la société et dans la détermination de la trajectoire générale de l’épidémie.

Pour la grippe, certaines directives hospitalières définissent l’exposition comme se trouvant à moins d’un mètre d’une personne infectée qui éternue ou tousse pendant dix minutes ou plus. Cependant, il est possible d’être infecté par des interactions plus courtes ou même en attrapant le virus sur des surfaces contaminées, bien que l’on pense que ce soit une voie de transmission moins courante.

Les scientifiques ont rapidement franchi le pas en commençant à développer un vaccin pour le nouveau coronavirus, aidés par la libération précoce de la séquence génétique par des chercheurs chinois. La mise au point d’un vaccin viable se poursuit à un rythme soutenu, plusieurs équipes testant actuellement des candidats dans le cadre d’expériences sur les animaux. Cependant, les essais progressifs nécessaires avant qu’un vaccin commercial puisse être mis sur le marché sont encore un long processus – et un processus essentiel pour garantir que même les effets secondaires les plus rares soient détectés. Un vaccin commercialisable dans un délai d’un an serait rapide ».

Les masques peuvent-ils vous protéger
contre le coronavirus 2019 ?
Quels types, quand et comment les utiliser

Fin 2019, un nouveau coronavirus est apparu en Chine. Depuis lors, il s’est rapidement répandu dans le monde entier. Ce nouveau coronavirus est appelé SRAS-CoV-2 et la maladie qu’il provoque est appelée COVID-19.

Alors que certains atteints de COVID-19 ont une maladie bénigne, d’autres peuvent éprouver des difficultés respiratoires, une pneumonie et même une insuffisance respiratoire. Les personnes âgées et celles qui présentent des problèmes de santé sous-jacents sont les plus exposées au risque de maladie grave.

Vous avez peut-être beaucoup entendu parler récemment de l’utilisation de masques faciaux pour prévenir les infections. En fait, une étude récente de Trusted Source a révélé que les recherches sur Google relatives aux masques faciaux ont connu un pic à Taïwan à la suite du premier cas importé du pays.

Alors, les masques faciaux sont-ils efficaces et si oui, quand faut-il les porter ? Lisez ce qui suit pour connaître les réponses à cette question et bien d’autres encore.

Lorsque vous entendez parler de masques faciaux pour la prévention de la COVID-19, il s’agit généralement de trois types :

  • le masque facial en tissu fait maison
  • masque chirurgical
  • Respirateur N95

Examinons chacune d’entre elles plus en détail ci-dessous.

Masques faciaux en tissu faits maison

Afin d’éviter la propagation du virus par des personnes ne présentant pas de symptômes, les Centres de contrôle et de prévention des maladies (CDC) recommandent désormais à Source de confiance que tout le monde porte un masque en tissu, comme les masques faciaux faits maison – Source de confiance, alors que dans les lieux publics où il est difficile de maintenir une distance d’un mètre et demi par rapport aux autres. Cette recommandation vient s’ajouter à une distanciation sociale continue et à de bonnes pratiques d’hygiène.

Les recommandations comprennent :

  • Porter des masques faciaux en tissu dans les lieux publics, en particulier dans les zones de transmission communautaire importante, telles que les épiceries et les pharmacies.
  • Ne mettez pas de masque en tissu aux enfants de moins de 2 ans, aux personnes qui ont des difficultés à respirer, aux personnes inconscientes ou à celles qui ne peuvent pas retirer le masque par elles-mêmes.
  • Utilisez des masques faciaux en tissu plutôt que des masques chirurgicaux ou des respirateurs N95, car ces fournitures essentielles doivent être réservées aux travailleurs de la santé et aux autres premiers intervenants médicaux.
  • Les professionnels de la santé doivent faire preuve d’une extrême prudence lorsqu’ils utilisent des masques faciaux faits maison. Ces masques doivent de préférence être utilisés en combinaison avec un écran facial qui couvre tout le devant et les côtés du visage et s’étend jusqu’au menton ou en dessous.

REMARQUE : lavez les masques en tissu faits maison après chaque utilisation. Lorsque vous les retirez, veillez à ne pas toucher vos yeux, votre nez et votre bouche. Lavez-vous les mains immédiatement après avoir retiré votre masque.

Avantages des masques faciaux faits maison
  • Les masques en tissu peuvent être fabriqués à domicile à partir de matériaux courants, ce qui permet d’en avoir un nombre illimité.
  • Ils peuvent réduire le risque que des personnes ne présentant pas de symptômes transmettent le virus en parlant, en toussant ou en éternuant.
  • Ils sont préférables à l’absence de masque et offrent une certaine protection, en particulier lorsque la distance sociale est difficile à maintenir.
Risques liés aux masques de protection faits maison
  • Ils peuvent donner un faux sentiment de sécurité. Bien que les masques faciaux faits maison offrent un certain degré de protection, ils offrent beaucoup moins de protection que les masques chirurgicaux ou les respirateurs. Selon une étude de 2008, une source fiable a indiqué que les masques faciaux faits maison peuvent être deux fois moins efficaces que les masques chirurgicaux et jusqu’à 50 fois moins efficaces que les respirateurs N95.
  • Ils ne remplacent pas ou ne réduisent pas le besoin d’autres mesures de protection. Les bonnes pratiques d’hygiène et la distanciation sociale restent les meilleures méthodes pour se protéger.

Masques chirurgicaux

Les masques chirurgicaux sont des masques jetables et amples qui couvrent le nez, la bouche et le menton. Ils sont généralement utilisés pour :

  • protéger le porteur contre les sprays, les éclaboussures et les gouttelettes de grosses particules
  • prévenir la propagation de sécrétions respiratoires potentiellement infectieuses du porteur à d’autres personnes

Les masques chirurgicaux peuvent varier dans leur conception, mais le masque lui-même est souvent plat et de forme rectangulaire avec des plis. Le haut du masque contient une bande métallique qui peut être formée sur votre nez.

Des bandes élastiques ou de longs liens droits aident à maintenir le masque chirurgical en place pendant que vous le portez. Ils peuvent être passés derrière vos oreilles ou attachés derrière votre tête.

Masques respiratoires N95

Un respirateur N95 est un masque facial plus serré. En plus des éclaboussures, des sprays et des grosses gouttelettes, ce respirateur peut également filtrer 95 % des sources de confiance de très petites particules. Cela inclut les virus et les bactéries.

Le respirateur lui-même est généralement de forme circulaire ou ovale et est conçu pour former un joint étanche avec votre visage. Des bandes élastiques aident à le maintenir fermement sur votre visage. Certains types de respirateurs peuvent être équipés d’une valve d’expiration, qui peut faciliter la respiration et l’accumulation de chaleur et d’humidité.

Les respirateurs N95 ne sont pas de taille unique. Ils doivent en fait être testés avant d’être utilisés pour s’assurer que l’étanchéité est correcte. Si le masque n’assure pas une étanchéité efficace sur votre visage, vous ne bénéficierez pas de la protection appropriée.

Après avoir subi le test d’ajustement, les utilisateurs de masques respiratoires N95 doivent continuer à vérifier l’étanchéité à chaque fois qu’ils en mettent un. Il est également important de noter que l’étanchéité ne peut pas être assurée dans certains groupes. Il s’agit notamment des enfants et des personnes ayant une pilosité faciale.

Le SRAS-CoV-2 se transmet d’une personne à l’autre par de petites gouttelettes respiratoires. Celles-ci sont générées lorsqu’une personne porteuse du virus exhale, tousse ou éternue. Vous pouvez contracter le virus si vous inhalez ces gouttelettes.

De plus, les gouttelettes respiratoires contenant le virus peuvent se poser sur divers objets ou surfaces. Le fait de toucher un objet ou une surface contaminée, puis de se toucher les yeux, le nez ou la bouche peut également entraîner une infection.

Masques faciaux faits maison

Les masques faciaux faits maison n’offrent qu’un faible degré de protection, mais ils peuvent aider à prévenir la propagation du SRAS-CoV-2 chez les personnes asymptomatiques. Le CDC recommande de les utiliser dans les lieux publics, ainsi que de pratiquer la distanciation sociale et une hygiène adéquate.

Masques chirurgicaux

Les masques chirurgicaux ne peuvent pas protéger contre l’infection par le CoV-2 du SRAS. Non seulement le masque ne filtre pas les petites particules d’aérosol, mais des fuites d’air se produisent également par les côtés du masque lorsque vous inhalez.

Masques respiratoires N95

Les respirateurs N95 peuvent protéger contre les petites gouttelettes respiratoires, comme celles qui contiennent le CoV-2 du SRAS. Cependant, le CDC ne recommande pas actuellement leur utilisation en dehors des établissements de santé. Il y a plusieurs raisons à cela, notamment :

  • Les respirateurs N95 doivent être testés pour être utilisés de manière appropriée. Une mauvaise étanchéité peut entraîner des fuites, ce qui réduit l’efficacité du respirateur.
  • En raison de leur ajustement serré, les respirateurs N95 peuvent devenir inconfortables et encombrants, ce qui les rend difficiles à porter pendant de longues périodes.
  • Notre offre mondiale de respirateurs N95 est limitée, ce qui rend essentiel que les travailleurs de la santé et les premiers intervenants y aient facilement accès.

N’oubliez pas qu’il existe d’autres moyens efficaces que l’utilisation de masques faciaux pour éviter de tomber malade avec COVID-19. Il s’agit notamment de

  • Se laver les mains fréquemment. Utilisez de l’eau et du savon ou un désinfectant pour les mains à base d’alcool.
  • Pratiquer la distanciation sociale. Évitez tout contact avec les personnes malades et restez chez vous si votre communauté compte de nombreux cas de COVID-19.
  • Être conscient de son visage. Ne touchez votre visage ou votre bouche qu’avec des mains propres.

Si vous avez des symptômes de COVID-19, restez chez vous sauf pour recevoir des soins médicaux. Si vous vivez avec d’autres personnes ou si vous allez chez un prestataire de soins, portez un masque chirurgical s’il y en a un de disponible.

N’oubliez pas que si les masques chirurgicaux ne protègent pas contre l’infection par le CoV-2 du SRAS, ils peuvent aider à piéger les sécrétions respiratoires infectieuses. Il peut s’agir d’un outil essentiel pour prévenir la propagation du virus à d’autres personnes de votre entourage.

Alors, comment utiliser correctement un masque chirurgical ? Suivez les étapes ci-dessous :

  1. Lavez-vous les mains, soit en les lavant avec de l’eau et du savon, soit en utilisant un désinfectant pour les mains à base d’alcool.
  2. Avant de mettre le masque, vérifiez qu’il n’y a pas de déchirures ou de trous.
  3. Repérez la bande de métal dans le masque. C’est le haut du masque.
  4. Orientez le masque de manière à ce que la face colorée soit tournée vers l’extérieur ou loin de vous.
  5. Placez la partie supérieure du masque sur l’arête de votre nez, en moulant la bande métallique à la forme de votre nez.
  6. Passez soigneusement les bandes élastiques derrière vos oreilles ou nouez les longs liens droits derrière votre tête.
  7. Tirez la partie inférieure du masque vers le bas, en vous assurant qu’elle couvre votre nez, votre bouche et votre menton.
  8. Essayez d’éviter de toucher le masque pendant que vous le portez. Si vous devez toucher ou ajuster votre masque, veillez à vous nettoyer les mains immédiatement après.
  9. Pour enlever le masque, détachez les bandes de derrière vos oreilles ou défaites les attaches de derrière votre tête. Évitez de toucher l’avant du masque, qui peut être contaminé. Jetez rapidement le masque dans une poubelle fermée, en vous nettoyant soigneusement les mains par la suite.

Vous pouvez chercher des masques chirurgicaux dans différentes pharmacies ou épiceries. Vous pouvez également les commander en ligne.

Vous trouverez ci-dessous quelques bonnes pratiques à garder à l’esprit pour les masques faciaux pendant la pandémie COVID-19 :

  • Réservez les respirateurs N95 à l’usage des travailleurs de la santé et des premiers intervenants.
  • Ne portez un masque chirurgical que si vous êtes actuellement malade avec COVID-19 ou si vous vous occupez d’une personne à domicile qui ne peut pas porter de masque.
  • Les masques chirurgicaux sont jetables. Ne les réutilisez pas.
  • Remplacez votre masque chirurgical s’il est endommagé ou humide.
  • Jetez toujours rapidement votre masque chirurgical dans une poubelle fermée après l’avoir retiré.
  • Nettoyez-vous les mains avant de mettre votre masque chirurgical et après l’avoir enlevé. En outre, nettoyez vos mains si vous touchez l’avant du masque pendant que vous le portez.

Dois-je porter un masque si je m’occupe d’une personne qui pourrait avoir le COVID-19 ?

Si vous vous occupez d’une personne à domicile qui est atteinte de COVID-19, vous pouvez prendre certaines mesures concernant les masques chirurgicaux, les gants et le nettoyage. Essayez de faire ce qui suit :

  • Isolez-les dans un endroit séparé de la maison, loin des autres personnes, en leur fournissant idéalement une salle de bain séparée également.
  • Prévoyez une réserve de masques chirurgicaux qu’ils peuvent porter, en particulier s’ils doivent être entourés d’autres personnes.
  • Certaines personnes atteintes de COVID-19 peuvent ne pas être en mesure de porter un masque chirurgical, car cela peut rendre la respiration plus difficile. Si c’est le cas, prévoyez de porter une Source de confiance lorsque vous aidez à les soigner dans la même pièce.
  • Utilisez des gants jetables lorsque vous manipulez du linge sale – Source de confiance. Jetez les gants dans une poubelle fermée après utilisation et lavez-vous rapidement les mains.
  • Lavez-vous fréquemment les mains à l’eau et au savon ou avec un désinfectant pour les mains à base d’alcool. Essayez de ne pas vous toucher les yeux, le nez ou la bouche si vos mains ne sont pas propres.
  • N’oubliez pas de nettoyer quotidiennement les surfaces à forte sollicitation. Il s’agit notamment des comptoirs, des poignées de porte et des claviers.

A emporter

Le CDC recommande de porter des masques en tissu, tels que des masques faits maison, dans les lieux publics où il est difficile de maintenir une distance d’un mètre et demi par rapport aux autres.

Les masques faciaux en tissu doivent être portés tout en continuant à pratiquer la distanciation sociale et une hygiène adéquate. Réservez les masques chirurgicaux et les respirateurs N95 aux hôpitaux et aux travailleurs de la santé.

Les appareils respiratoires N95 peuvent protéger contre l’infection par le CoV-2 du SRAS lorsqu’ils sont utilisés de manière appropriée. Les personnes utilisant des respirateurs N95 doivent subir un test d’ajustement pour s’assurer que le respirateur est étanche.

Un masque chirurgical ne vous protégera pas contre le SRAS-CoV-2. Toutefois, il peut vous aider à éviter de transmettre le virus à d’autres personnes.

Ne portez un masque chirurgical que si vous êtes atteint du COVID-19 et que vous devez être entouré d’autres personnes, ou si vous vous occupez d’une personne à domicile qui ne peut pas en porter un. Il est très important que vous ne portiez un masque chirurgical que dans les situations mentionnées ci-dessus.

Il y a actuellement une pénurie de masques chirurgicaux et de respirateurs, et les travailleurs de la santé et les premiers intervenants en ont un besoin urgent.

Si vous avez des masques chirurgicaux non utilisés, vous pouvez en faire don en contactant votre hôpital local ou les pompiers, ou en vous renseignant auprès du service de santé de votre État.

# Aperçu Produit Evaluation Prix
1 Iris Ohyama, Lot de 50 Masques chirurgicaux Easy Fit V-Design à Usage Unique Type II, 3 Plis, élastiques Anti-Irritation - Disposable Medical Mask PN-W-L-50P - Polypropylène, Blanc, 17,5 x 9 cm Iris Ohyama, Lot de 50 Masques chirurgicaux Easy Fit V-Design à Usage Unique Type II, 3 Plis,... Pas de notes 4,99 EUR
2 Kinbontop Masque Chirurgical médical Masque de Protection Masque jetable type IIR, Certification CE, à 3 plis, lot de 50 Kinbontop Masque Chirurgical médical Masque de Protection Masque jetable type IIR, Certification... Pas de notes 7,99 EUR
3 Lot de 50 Masque Noir Chirurgical médical jetable en Noir Masque de Protection Type I EN14683-2019, BFE≥95%, 3 Plis MEDI SANTÉ Lot de 50 Masque Noir Chirurgical médical jetable en Noir Masque de Protection Type I EN14683-2019,... Pas de notes 9,95 EUR
4 3 Lots de 50 Masques Chirurgicaux médicaux Masques de Protection Masques jetables Type1 EN14683 BFE≥95% 3 Plis MEDI SANTÉ 3 Lots de 50 Masques Chirurgicaux médicaux Masques de Protection Masques jetables Type1 EN14683... Pas de notes 16,99 EUR
5 50 Masque Chirurgical médical Masque de Protection Masque jetable Couleur Type 2R EN14683 BFE≥98% 3 Plis MEDI SANTÉ (Multicolor) 50 Masque Chirurgical médical Masque de Protection Masque jetable Couleur Type 2R EN14683 BFE≥98%... Pas de notes
6 Winner Medical Masque chirurgical médical à 3 couches de type IIR, 98% BFE, 50pcs Comfort Respirant Protective Face_Masks, Couvre-visage avec boucle d'oreille Winner Medical Masque chirurgical médical à 3 couches de type IIR, 98% BFE, 50pcs Comfort... Pas de notes 6,99 EUR
7 Comix - Masques chirurgicaux certifiés, non stériles à 3 couches de type 1, pince-nez réglable, doux, confortables (Paquet de 50 pièces) Comix - Masques chirurgicaux certifiés, non stériles à 3 couches de type 1, pince-nez réglable,... Pas de notes 16,00 EUR
8 MEDI SANTÉ Boite de 50 Masques Bleu Marine Type IIR EN14683 - Sachet de 50 masques par boite MEDI SANTÉ Boite de 50 Masques Bleu Marine Type IIR EN14683 - Sachet de 50 masques par boite Pas de notes 7,99 EUR
9 BLACK SHIELD - Certification CE - Masque chirurgical MEDICAL noir - Lot de 50 +1pcs - TYPE 1 - Filtration EFB 95% - EN14683 BLACK SHIELD - Certification CE - Masque chirurgical MEDICAL noir - Lot de 50 +1pcs - TYPE 1 -... Pas de notes 12,89 EUR 11,99 EUR
10 WIP'NET Lot de 50 Masque Chirurgical médical Masque de Protection Masque en couleur Rose Type 2R EN14683 BFE≥98% 3 Plis WIP'NET Lot de 50 Masque Chirurgical médical Masque de Protection Masque en couleur Rose Type 2R... Pas de notes 11,99 EUR
11 SUMGER Masques Chirurgicaux Certifiés Ce, 50 Unités, Noir, BFE ≥98%, EN 14683: 2019 + AC: 2019 Type IIR SUMGER Masques Chirurgicaux Certifiés Ce, 50 Unités, Noir, BFE ≥98%, EN 14683: 2019 + AC: 2019... Pas de notes 8,99 EUR 8,49 EUR
12 KB MEDICA - Masques chirurgicaux Type 2R IIR - Fabriqués En France - Boîte De 50 Masques Jetables - Noir KB MEDICA - Masques chirurgicaux Type 2R IIR - Fabriqués En France - Boîte De 50 Masques Jetables... Pas de notes 16,99 EUR
13 Lot de 50 Masque Chirurgical médical Masque de Protection Masque jetable Multicolor Type 2R EN14683 BFE≥98% 3 Plis MEDI SANTÉ Lot de 50 Masque Chirurgical médical Masque de Protection Masque jetable Multicolor Type 2R EN14683... Pas de notes 13,30 EUR 11,29 EUR
14 5RMED Boite De 50 Masques Chirurgicaux Noir [Black Edition] - EN14683 TYPE IIR CE Masques Chirurgicaux Noir Jetables 5RMED Boite De 50 Masques Chirurgicaux Noir [Black Edition] - EN14683 TYPE IIR CE Masques... Pas de notes 12,98 EUR 11,99 EUR
15 Iris Ohyama, Pack de 200 Masques Chirurgicaux 3 Plis BFE 98%, Easy Fit V-Design Type II, Usage Unique, Élastique Anti-Irritation, Taille L - Protective Mask PN-W - Blanc Iris Ohyama, Pack de 200 Masques Chirurgicaux 3 Plis BFE 98%, Easy Fit V-Design Type II, Usage... Pas de notes 23,99 EUR
16 MASCHERINE VENETE - 100 masques chirurgicaux emballés dans 10 paquets de 10 masques (Rouge) MASCHERINE VENETE - 100 masques chirurgicaux emballés dans 10 paquets de 10 masques (Rouge) Pas de notes 25,00 EUR
17 Eventronic Masque facial 50Pcs Masque de protection jetable à trois couches pour masque de protection Masque respirant et confortable Masque Eventronic Masque facial 50Pcs Masque de protection jetable à trois couches pour masque de... Pas de notes 11,99 EUR
18 Cabilock Porte Masque Pliable Support de Rangement pour Masque Titulaire De Stockage De Masque Pliable Portable Clip De Rangement De Masque Boîte De Rangement Créative Conteneur (4PCS, Transparent) Cabilock Porte Masque Pliable Support de Rangement pour Masque Titulaire De Stockage De Masque... Pas de notes 7,49 EUR
19 PARIS SAINT-GERMAIN 1 Masque Anti Projections Réutilisable Lavable PSG - Collection Officielle PARIS SAINT-GERMAIN 1 Masque Anti Projections Réutilisable Lavable PSG - Collection Officielle Pas de notes 14,99 EUR
20 50 / 100pièces Papillon imprimé 𝐌𝐀𝐒𝐐𝐔𝐄 Protection - Unisexe Anti-poussière Tissu Confortable et Respirant pour Enfant garçon Fille 50 / 100pièces Papillon imprimé 𝐌𝐀𝐒𝐐𝐔𝐄 Protection - Unisexe Anti-poussière... Pas de notes 8,99 EUR

Le masque anti-virus, à usage médical, appelé « masque chirurgical » dans le langage courant, est un dispositif médical destiné à filtrer les bactéries et à éviter de contracter un virus, comme celui de la grippe ou toute autre maladie virale.

Pour être efficace, le masque doit être conforme à la norme française et européenne « NF EN 14683 ». Ces masques peuvent être portés par le grand public pour se protéger des micro-organismes dans un contexte d’épidémie

Dr Pierre Parneix, médecin hygiéniste et praticien hospitalier en Santé publique au CHU de Bordeaux et responsable du Centre d’appui à la prévention des infections associées au soins (CPIAS) de Nouvelle Aquitaine

Vidéo : Contre le coronavirus, les masques en papier sont-ils vraiment efficaces?

Masque chirurgical

Masque médical de type I

Vidéo : Masque anti-virus : Comment bien le choisir, le porter et se protéger de la contamination

Masque médical de type II

Vidéo : Faut-il porter un masque pour se protéger du coronavirus ?

Le grand public doit utiliser le masque à usage médical de type II avec la norme NF EN 14683.

Masque de protection respiratoire

Masque FFP2

Vidéo : Bien mettre son masque FFP2

Masque FFP3

Vidéo : How to wear a dust mask correctly: FFP3 uvex 5310+ premium

https://www.youtube.com/watch?v=1511MQ7HYVs